Des changements biologiques sans précédent dans l’océan mondial


Par reporterre.net – Publié le 2019-02-25

Une équipe internationale, conduite par le CNRS, montre une accélération des altérations biologiques dans l’océan mondial avec des conséquences pour l’exploitation des ressources marines. Ces résultats sont publiés, ce lundi 25 février, dans Nature Climate Change.

Les auteurs ont mis en évidence une augmentation récente et sans précédent des « surprises climatiques », probablement à attribuer au phénomène El Niño, aux anomalies thermiques de l’Atlantique et du Pacifique et au réchauffement de l’Arctique.

Alors que la biodiversité marine permet l’exploitation annuelle de 80 millions de tonnes de poissons et d’invertébrés marins, les changements de biodiversité mis en avant par cette étude se traduiront par une réorganisation globale des espèces et des communautés dans l’océan, qui pourront être bénéfiques ou dommageables pour l’Homme.

Ces résultats ont été obtenus grâce à l’élaboration d’un nouveau modèle, offrant une couverture spatiale mondiale et permettant d’identifier rapidement les changements biologiques majeurs qui pourraient affecter fortement la biodiversité marine et les services écosystémiques associés, tels que la pêche, l‘aquaculture ou le cycle du carbone. Appliqué à l’ensemble des océans, il a permis aux chercheurs de quantifier la force et l’étendue spatiale de ces changements biologiques.

  • Source : CNRS