La contreperformance du Ghana n’impactera pas les perspectives de production en 2018/2019


Par Espoir Olodo pour agenceecofin.com – Publié le 2019-05-16


Cacao : la contreperformance du Ghana n’impactera pas les perspectives de production en 2018/2019

Malgré la récolte réduite attendue au Ghana, l’Organisation internationale du cacao (Icco) table toujours sur un volume global de 4,8 millions de tonnes de fèves en 2018/2019. C’est ce qu’a confié à Reuters, Michel Arrion (photo), son directeur exécutif.

« Nous sommes à la fin de la première partie de la saison. Nous n’avons pas toutes les données mais nous pensons qu’une certaine baisse au Ghana pourrait être compensée par une plus forte production ailleurs comme en Côte d’Ivoire.», indique M. Arrion.

Au Ghana, une production de 850 000 tonnes de cacao est désormais attendue pour cette saison contre 900 000 tonnes prévues initialement en raison du manque de pluies et de la maladie virale du cacaoyer (Swollen Shoot).

Du côté de la Côte d’Ivoire, la production devrait se chiffrer à 2,2 millions de tonnes de cacao alors que le surplus mondial est prévu pour se chiffrer à 39 000 tonnes en 2018/2019.

D’après l’Icco, les broyages mondiaux, indicateur de la demande de fèves de cacao ont augmenté légèrement sur le premier trimestre en raison de la forte demande de l’industrie du chocolat et devrait poursuivre sur cette tendance d’ici la fin de la saison.