Le chocolat ruby arrive aux États-Unis depuis la Suisse


Par Isis Almeida pour Bloomberg.com – Publié le 2019-05-14

Le plus grand marché de chocolat au monde s’initie enfin à la gamme Ruby, le premier nouveau type depuis plus de 80 ans. La société suisse Barry Callebaut AG, premier fabricant de chocolats en vrac, déploie sa percée dans le secteur  aux États-Unis près de deux ans après l’annonce de cette découverte.

Le nouveau type de chocolat, avec sa teinte rosâtre, a élargi la palette de couleurs de l’industrie au-delà des couleurs noir, lait et blanc. Il s’agissait de la première nouvelle teinte naturelle ajoutée depuis que Nestlé SA a commencé à fabriquer des barres blanches dans les années 1930.

Ruby a déjà fait sensation en Asie, où Nestlé a été le premier à adopter l’invention, en l’ajoutant à ses barres KitKat à partir du Japon. Barry Callebaut a également lancé le chocolat en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande et les essais aux États-Unis ont été couronnés de succès, a déclaré Bas Smit, vice-président mondial du marketing pour la société zurichoise, le premier transformateur de cacao.

« Nous savons qu’il ya déjà beaucoup d’appel depuis un certain temps », a déclaré Smit lors d’un entretien téléphonique. «Le marché test que nous avons eu avec certains artistes pionniers a très bien fonctionné, ce qui nous a incités à décider maintenant que le prochain déménagement est aux États-Unis, le plus grand marché de chocolat au monde.»

Barry Callebaut a annoncé l’invention du chocolat Ruby en septembre 2017 après une décennie de développement. L’innovation, basée sur un type spécial de fève de cacao que l’on trouve en Côte d’Ivoire, en Équateur et au Brésil, a une saveur naturelle de baies, à la fois acide et douce.

Ruby a fait son entrée sur le marché grand public en janvier 2018, lorsque Nestlé a lancé ses barres roses KitKat au Japon. L’exploitation du marché américain pourrait stimuler les ventes de Barry Callebaut et aider à faire du rubis le quatrième type de chocolat.

L’invention est également en cours de déploiement au Canada, où Nestlé vend déjà ses KitKats Ruby.

Mais il reste encore quelques obstacles. L’entreprise suisse devra attendre l’approbation de la Food and Drug Administration pour pouvoir l’appeler « chocolat ».

Pour le moment, le produit sera lancé comme couverture ruby avec des utilisateurs précoces utilisant des noms tels que barre de cacao ruby et truffe de cacao, a déclaré Smit.

Un processus d’approbation similaire est nécessaire au Canada, a-t-il ajouté.

«Nous avons déposé la demande en mars 2018», a déclaré Smit à propos du processus de la FDA. «En raison de la forte demande et des demandes émanant de nos entreprises et de nos marques aux États-Unis, le moment est bien choisi pour leur donner l’opportunité de débloquer du chocolat rubis.»

Un autre obstacle majeur auquel la société peut être confrontée est le fait que Nestlé a été le plus grand adoptant du chocolat rubis pour ses barres KitKat. Mais aux États-Unis, la marque KitKat est fabriquée à la place par la société Hershey. Bien que Barry Callebaut dise qu’il ne sera pas  de marque déposée rubis, la recette du premier chocolat au monde naturellement rose reste un secret.

« La marque est bien sûr différente des secrets commerciaux », a déclaré Smit. «Même si vous savez en quoi consiste la fève ruby ​​et son processus de production, vous devez toujours être suffisamment à l’aise pour vous engager dans de grandes marques, ce qui signifie que vous devez être en mesure de vous procurer suffisamment de fèves rubis». Une tâche facile, dit-il.