Mars Wrigley Confectionery soutient le prix plancher du cacao fixé par la Côte d’Ivoire et le Ghana


Par Espoir Olodo pour Agence Ecofin – Publié le 2019-07-03

Mars Wrigley Confectionery, premier fabricant mondial de chocolat, accorde son soutien à l’initiative d’un prix plancher de cacao de 2600 $ la tonne, lancée par la Côte d’Ivoire et le Ghana, le 12 juin dernier. C’est ce qu’a confié, à Reuters, John Ament, vice-président mondial du cacao chez Mars Wrigley.

« Nous pensons que les producteurs de cacao devraient percevoir un revenu suffisant pour avoir un niveau de vie décent. La réalité est qu’aujourd’hui beaucoup d’entre eux sont très loin de cet idéal », indique le responsable.

D’après une étude menée par Fairtrade International, datant de 2018, seulement 12% des producteurs de cacao en Côte d’Ivoire gagnent 2,50 $ par jour.

« Les initiatives pour booster la productivité, les améliorations dans les services sociaux et les infrastructures, de même que l’exploration des sources alternatives de revenus sont nécessaires, mais elles ne seront pas suffisantes sans une hausse du prix que les exploitants reçoivent », ajoute M. Ament.

Cette annonce de Mars intervient alors que les acteurs de l’industrie mondiale du cacao et les autorités des deux pays devraient se prononcer aujourd’hui sur les détails de ce prix plancher.

Le géant américain des confiseries a lancé, en septembre dernier, un nouveau programme de développement durable d’un coût de 1 milliard $ sur 10 ans et qui vise à lutter contre la déforestation, le travail des enfants et la pauvreté des cacaoculteurs. Il utilise annuellement près de 430 000 tonnes de cacao et produits dérivés provenant d’Afrique de l’Ouest, d’aprèsReuters.