Lima inaugure la 10° édition du salon du cacao et du chocolat


Par José Montalvo pour gacetaucayalina.com – Publié le 2019-09-11

Lima.- Plus de 200 marques de produits dont le cacao péruvien est à la base du X Salon du cacao et du chocolat, qui ouvrira ses portes ce jeudi 11 juillet, avec les États-Unis en tant que pays invité, au centre d’exposition Jockey .

Les plus prestigieuses marques nationales de chocolat, gagnantes de compétitions internationales et d’entreprises de l’intérieur du pays seront présentes à ce rendez-vous annuel du cacao et du chocolat péruviens. Nombre de ces sociétés, créées par des agriculteurs associés, ont pris des mesures importantes pour ajouter de la valeur à tout ce qui se trouve dans la cabosse de cacao, en plus du grain, comme le mucilage et la balle.

Cet événement est renforcé par la participation des producteurs de cacao eux-mêmes, tels que l‘Association Kemito Ene, une organisation asháninka qui mérite le récent prix des Nations Unies pour la réduction de la pauvreté de ses 300 familles associées grâce à la culture durable du cacao dans le respect de ses forêts. Kemito Ene est une marque autochtone du bassin de la vallée de la rivière Ene, où ses partenaires se sont réfugiés il y a 20 ans du terrorisme et de l’invasion croissante de leurs territoires.

Cette année, elle compte exporter principalement 170 tonnes de cacao biologique en Australie. La coopérative Pangoa, qui compte 680 partenaires de producteurs de café et de cacao biologique, participe également à Satipo, Junín, qui présentera ses tablettes de chocolats dosés pour chaque jour de la semaine, en plus d’autres produits dérivés de ses cultures de cacao.

La Cooperativa Agraria Norandino, reconnue pour son cacao blanc piurano de haute qualité, ne pouvait pas manquer cet événement annuel. Cette marque aura bientôt l’une des usines de dérivés du cacao les plus modernes d’Amérique latine, avec un investissement de 7 millions de dollars.

Le X Cacao and Chocolate Show 2019 sera également le théâtre du lancement du nouveau groupe Naranjillo.

Cette coopérative, qui est venue vendre ses dérivés du cacao à de grands clients internationaux et nationaux, a dû entreprendre un plan de restructuration pour se libérer d’une dette et entame maintenant une nouvelle étape.

Le Salon du cacao et du chocolat, qui devrait compter cette année plus de 20 000 visiteurs, cherche à valoriser le cacao péruvien en tant que produit d’origine et grande diversité génétique de l’Amazonie péruvienne, en apportant la culture du cacao et du chocolat au grand public, les avantages de cet aliment, et promouvoir la diversité des produits associés à la gastronomie, à la pâtisserie, à la confiserie, à la pharmacie et aux cosmétiques.

L’offre de produits de tout le pays est complétée par des dégustations, des conférences, des conférences de travail, des démonstrations de chocolat, des défilés de robes à base d’applications de cacao, fruit du travail de jeunes designers et de pâtissiers.

Le XIII Concurso de Cacao, le Vème concours national du chocolat péruvien et le nouveau concours de sculptures font également partie du salon.

Le comité d’organisation est composé du MINAGRI, du DEVIDA, du MINCETUR, du PROMPERÚ, de l’Association péruvienne des producteurs de cacao (APPCACAO), de l’USAID, de l’Alliance du cacao du Pérou, du PNUD, du PRODUCE et du ministère des Affaires étrangères. Ses sponsors sont l’Institut technologique de production (ITP), la Société nationale des chocolats du Pérou, Montblanc et Grupo Naranjillo.