Cacao pour CO2 : le service CO2ZERO de KLM


Le chocolat durable fait partie de la stratégie de la compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines pour améliorer son empreinte environnementale, la TSA aux Etats-Unis interdit dans les avions des bouteilles de soda en forme de grenade inspirées de Star Wars, et quatre pandas géants ont été transporté par Sichuan Airlines dans l’Airbus A350 à la livrée idoine.

KLM sert depuis lundi à ses passagers de classe Affaires internationale des chocolats de la maison Visser à l’origine « verte », en l’occurrence des fermes du Panama participant à l‘initiative de reboisement CO2OL Tropical Mix.

Ce projet «Gold Standard for the Global Goals» convertit les prairies dégradées en forêts mixtes, en plantant un mélange d’espèces d’arbres indigènes et de certaines espèces exotiques. Les fermes CO2OL Tropical Mix de Bocas del Toro ont planté les cacaoyers en 2010 ; aujourd’hui, presque dix ans plus tard, les champs de cacao du projet s’étendent sur les collines basses de la ville du Panama.

Le chocolat issu de ce projet est certifié UTZ grâce, entre autres, à des techniques de gestion durable, dont la plantation d’arbres d’ombrage et l’utilisation de plusieurs espèces de cacao.

En outre, les activités du projet « créent des emplois à long terme, fournissant ainsi une source de revenus durable à la population locale », souligne la compagnie de l’alliance SkyTeam dans son communiqué.

Ce projet fait partie du service CO2ZERO de KLM, qui depuis une dizaine d’années permet aux voyageurs de compenser leurs émissions de CO2 en investissant dans un projet de réduction de CO2.