Plus fort que la grenade, plus puissant que l’açaï : les bienfaits du cacao cru


Par Marion Tabard pour madame.lefigaro.fr – Publié le 2019-09-09

Aux prémices du chocolat, le cacao cru : une pépite brute, sans torréfaction et surtout comestible, dont on ignore souvent les nombreuses vertus. Explications et conseils pour le consommer, avec quatre spécialistes.

Quand on songe au cacao, on pense fondant au chocolat, mousses, tablettes… Et un peu moins au cacao cru, utilisé depuis des millénaires dans les cultures précolombiennes, et véritable mine de bienfaits nutritionnels. Précisions avec quatre professionnels.

La « nourriture des dieux »

À l’image du moringa ou de la spiruline, le cacao cru fourmille de vertus santé. On le baptise même «nourriture des dieux». «Contrairement au chocolat, il n’est pas torréfié. L’absence de cette étape permet ainsi de conserver des vitamines ainsi que l’épicatéchine, un antioxydant abondant dans le cacao», souligne Renaud Boulanger, chercheur en sciences des aliments au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), et spécialiste des arômes de cacao.

La fève contient ainsi 3 à 4 fois plus d’antioxydants que le chocolat torréfié. Son indice ORAC (pour Oxygen Radical Absorbance Capacity), et qui mesure le pouvoir antioxydant d’un aliment, prouve aussi que la graine en regorge. S’il varie en fonction de l’origine du cacao, son indice reste trois fois supérieur à celui de la grenade et 1,5 fois supérieur à celui de l’açaï, d’après une étude publiée en 2011 dans la revue Chemistry Central Journal. Résultats ? «Les polyphénols et flavonoïdes – des antioxydants – permettent de combattre directement les maladies cardio-vasculaires, en augmentant la fluidité du sang et en améliorant l’élasticité des vaisseaux», informe la diététicienne nutritionniste Sabrina Pudebat.

lire l’article