Traque aux coxeurs


Par Georges-Emmanuel Tsayid pour cameroon-tribune.cm – Publié le 2019-09-18- Lire l’article

Les coxeurs sont connus comme étant des individus qui se livrent à l’activité d’achat illicite du cacao auprès des producteurs. Trucage des instruments de mesure, opérations d’achats nocturnes, achat de cacao humide font partie des méthodes illégales utilisées par ces opérateurs véreux. Bon nombre n’ont pas d’agrément les autorisant à acheter du cacao. Dans la région du Littoral, les acteurs impliqués dans la lutte contre ce phénomène se mobilisent chaque année pour tordre le cou aux coxeurs.

A l’Office national du cacao et du café (Oncc), les ventes groupées au sein des marchés périodiques de la région vont être intensifiées au même titre que la sensibilisation des producteurs. Les acteurs de la chaîne de valeur seront également sensibilisés sur les bonnes pratiques de commercialisation.

Dans le département du Nkam, la délégation départementale du ministère du Commerce procède périodiquement à des contrôles inopinés des instruments de mesure et à la vérification de la légalité des documents administratifs.

« Nous nous assurons que le cacao est vendu uniquement dans les marchés périodiques, puis acheminés dans les magasins homologués par l’Oncc. Nous vérifions aussi les documents de transport du cacao tels que les lettres de voiture »

a expliqué à CT le délégué départemental du Mincommerce du Nkam, Samuel Ntyam Sua.

Lire la suite