Amazonie : utilisation de cacaoyers pour restaurer la forêt amazonienne


Par Marcelo Teixeira pour news.yahoo.com – Publié le 2019-11-06

SAO PAULO (Reuters) – Un programme utilisant des plantations de cacao, associées à d’autres types d’arbres, pour garantir des revenus à la population locale tout en restaurant le couvert forestier amazonien perdu au Brésil sera étendu, a annoncé mercredi l’organisation derrière le projet.

Le groupe environnemental Conservation International a déclaré que le programme s’étendrait à 1 250 hectares en Amazonie brésilienne en 2020, soit une augmentation de 150% par rapport à sa taille actuelle.

Les nouvelles plantations de cacao, en particulier lorsqu’elles sont associées à d’autres arbres indigènes, peuvent contribuer à restaurer la végétation perdue. Et comme il s’agit de cultures pérennes, ces plantations aspireraient le dioxyde de carbone de l’atmosphère pendant de nombreuses années.

Les familles participant au programme peuvent accéder à des lignes de crédit dans les institutions financières participantes.

Les organisateurs ont déclaré recevoir un soutien technique pour la mise en place de nouvelles zones de production et s’engager à faire acheter leur production par des partenaires tels que le négociant en produits de base Olam International et le chocolatier Mondelez International , à un prix avantageux par rapport aux prix courants du marché.

Les plantations actuelles qui participent déjà à cette initiative sont situées à Sao Felix do Xingu et à Tucumã, dans le sud-est de l’État de Pará en Amazonie.

(Reportage de Marcelo Teixeira; édité par David Gregorio)