Chine: un moratoire de dix ans sur la pêche dans le Yangtsé


Par french.china.org.cn – Publié le 2020-01-02

La Chine a lancé mercredi un moratoire de dix ans sur la pêche dans des zones clés le long du fleuve Yangtsé, afin de protéger la biodiversité du plus long cours d’eau du pays, a annoncé le ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales.

A partir de cette année, l’interdiction sera mise en oeuvre dans 332 zones de conservation du bassin du fleuve Yangtsé et s’étendra également à tous les cours d’eau naturels du fleuve et à ses principaux affluents au plus tard le 1er janvier 2021.

En outre, la pêche sera interdite pendant dix ans sur les cours d’eau naturels des grands lacs reliés au Yangtsé, dont les lacs Dongting et Poyang, au plus tard le 1er janvier 2021. L’ampleur et la durée des interdictions de pêche sur d’autres cours d’eau du bassin du fleuve Yangtsé feront l’objet d’une décision des autorités provinciales de la pêche, selon le ministère.

L’interdiction affectera plus de 110.000 bateaux de pêche et près de 280.000 pêcheurs dans dix régions provinciales le long du fleuve. Le ministère s’est donc engagé à fournir des services de sécurité sociale, un soutien financier et des formations professionnelles aux pêcheurs devant trouver de nouveaux moyens de subsistance.

Le moratoire est considéré comme une mesure clé dans la lutte contre l’épuisement des ressources biologiques et la dégradation de la biodiversité le long du fleuve Yangtsé, qui souffre depuis longtemps d’activités humaines telles que la surpêche, la pollution et la construction de barrages, a déclaré Yu Kangzhen, vice-ministre de l’Agriculture et des Affaires rurales.

Des efforts seront également déployés pour protéger les espèces menacées, renforcer la surveillance de la vie aquatique du fleuve et améliorer les stratégies de protection et de gestion, conformément aux progrès de la restauration des ressources biologiques, selon M. Yu.