IA: Une IA de reconnaissance faciale parvient à différencier des chimpanzés !


Par Yohan Demeure pour sciencepost.fr  – Publié le 2020-01-04 – Photo Francesco Ungaro sur unsplash

Des chercheurs ont révolutionné l’observation des animaux. En effet, ils ont mis au point une intelligence artificielle capable de reconnaître précisément les différents individus. Il s’agirait d’un véritable avancée dans le cadre de la protection des espèces menacées.

Un classement en un temps record

Arsha Nagrani est informaticienne à l’Université d’Oxford (Royaume-Uni). Dans une publication de la revue Science Advances du 4 septembre 2019, l’intéressée a détaillé un logiciel ayant permis d’accélérer grandement le classement des images de chimpanzés. Il s’agit selon la chercheuse d’une véritable avancée en zoologie.

Ce logiciel, doté d’une IA de reconnaissance faciale, a besoin de moins d’une seconde pour classer une centaine d’images différentes de 23 chimpanzés. Or, les étudiants habitués à ce genre de tâche y sont parvenus en environ une heure ! Au passage, il faut savoir que la précision du logiciel (84 %) est deux fois plus élevée que celle des humains (42 %).

Selon Arsha Nagrani, l’algorithme en question fonctionne en trois étapes. Premièrement, il s’agit de localiser les individus sur les images. Ensuite, il est question de les “suivre” image après image. Enfin, leur “identité” est comparée avec d’autres images provenant de sources différentes. Par ailleurs, cette IA peut s’adapter à différents animaux comme les oiseaux ou les éléphants !

IA chmpanzé

Crédits : capture YouTube / University of Oxford

Mieux préserver les espèces en danger

Pour Daniel Schofield, co-auteur de l’étude, cette avancée pourra permettre de mieux protéger les espèces menacées. Effectivement, il sera possible de suivre des populations d’animaux sans avoir à les compter, une opération par ailleurs très coûteuse. Identifier les individus d’un groupe donnera la possibilité de savoir lesquels sont encore en vie. De plus, les tentatives d’identifications rencontraient jusqu’à présent d’énormes difficultés puisque les images se font parfois très rares.

Enfin, l’expert estime que l’IA pourrait aller encore plus loin :

“Nous avons par exemple vu que certains chimpanzés qui se fréquentent utilisent tous des pierres comme un marteau et une enclume pour briser l’écorce des noix. On peut même espérer la détection de comportements ou de technologies qui divergent d’un groupe à l’autre de la même espèce, et ce sur plusieurs générations.”

Voici les images de ce projet :

Sources : New Scientist – Tech Xplore