I.A.: Israël devrait affronter El Niño en 2020


Par netnews.com – Publié le 2020-01-06

Un algorithme nouvellement développé prédit un événement météorologique majeur qui pourrait avoir un impact sur la quantité de pluie, le faible niveau d’eau du Kinneret et le débit du Jourdain

Un algorithme développé par des chercheurs allemands et israéliens prédit qu’Israël a 80% de chances de faire face au phénomène de changement climatique naturel connu sous le nom d’El Niño en 2020.
 
 
El Niño est un changement dans la circulation atmosphérique dû au réchauffement de la surface de l’océan ou à des températures de surface de la mer supérieures à la moyenne.
 
Bien que les opinions divergent quant à l’impact réel d’El Niño en Israël, on pense qu’il a un lien avec les précipitations dans le nord, le débit du Jourdain et le niveau d’eau de Kinneret.
L’algorithme, qui a été développé par des chercheurs de l’Université Bar-Ilan dans le centre d’Israël, de l’Université Giessen en Allemagne et du Potsdam Institute for Climate Impact Research, a déjà prédit avec succès deux occurrences d’El Niño dans l’océan Pacifique.
«Ce nouvel algorithme est un moyen prometteur de prédire El Niño», explique Shlomo Havlin, professeur primé au Département de physique de Bar-Ilan qui a aidé au développement de l’algorithme.
פרופ 'שלמה הבלין

Shlomo Havlin
( Photo: Université Bar-Ilan )
La véritable innovation est la capacité de l’algorithme à identifier l’occurrence d’El-Niño un an avant que le phénomène ne se produise réellement, doublant ainsi la période de prédiction des six mois de l’ancienne méthode.
El Niño au Pérou

El Niño au Pérou
( Photo: Reuters )
Le professeur Armin Bond de l’Université de Giessen est celui qui a initié le développement de l’algorithme.
« Les anciennes méthodes n’avaient aucun moyen de prédire de manière fiable El Niño plus de six mois avant que l’événement ne se produise; ce nouvel algorithme double fondamentalement nos capacités de prédiction », explique Bond.
Une victime des inondations est secourue après El Niño au Pérou

Une victime des inondations est secourue après El Niño au Pérou
( Photo: Reuters )
El Nino, qui s’accompagne d’un changement de pression atmosphérique, a tendance à provoquer de fortes pluies et des inondations dans les pays du Pacifique occidental comme le Pérou et des sécheresses dans les pays du Pacifique oriental comme l’Australie et l’Indonésie.
L’ancienne méthode de prédiction ne prévoyant pas plus de six mois pour se préparer à El Niño, toutes les personnes concernées avaient très peu de temps pour se préparer aux résultats souvent dévastateurs du phénomène.
Cependant, avec le nouvel algorithme, les pays auront un préavis d’au moins un an, ce qui leur donnera le double du temps pour préparer et potentiellement sauver des vies.