Cacao : la demande progresse d’année en année et les stocks s’amenuisent.


Par Véronique Paré pour lahuun.com – Publié le 2020-03-10

Le chocolat se porte bien, et ce n’est pas prêt de changer. L’indice de consommation mondiale de cacao et de chocolat est donné par le volume de broyage des fèves, directement représentatif de la demande.

Le 6 mars dernier, l’ICCO (l’organisation internationale du café et du cacao) a publié ses premières prévisions pour la saison 2019-2020, alors que se terminait la récolte principale en Côte d’Ivoire et au Ghana, période qui s’étend d’octobre à mars, ces deux pays assurant 60% de la production mondiale.

Selon les volumes prévisionnels de l’ICCO, la production mondiale sera cette saison supérieure à l’année précédente avec 4.824.000 tonnes de fèves marchandes (soit une progression de +1,7% sur la saison précédente 2018-2019) pour un broyage estimé à 4.861.000 tonnes (soit une progression de 1,2%).

Si ces tendances se confirment, la saison sera déficitaire de 85.000 tonnes, déficit qui sera prélevé sur le stock. Avec une baisse de 5,3%, celui-ci ne représentera plus qu’un tiers des besoins, une situation préoccupante au regard des aléas météorologique et du changement climatique qui affectent déjà la région et qui pourrait tendre un marché déjà susceptible suite à l’entente l’été derniers des 2 pays leaders sur le versement d’une prime de 400 US$ la tonne afin d’assurer un revenu décent aux producteurs.