Mythe, légende, histoire et savoir – n°1:


Par véronique Paré pour lahuun.com – Publié le 2020-04-23

« C’est ici le début des anciennes histoires de ce lieu nommé Quiché. Ici nous écrirons et commencerons les antiques paroles, le commencement et l’origine de tout ce qui se fit dans la cité de Quiché, par les peuples de la nation Quiché. Ici, nous rapporterons l’existence, la publication et la narration de tout ce qui était occulté …. »

 Telles sont les premières lignes d’avertissement du Popol Vuh, le livre relatant la création du monde Maya et rédigé sur la base des récits de tradition orale du peuple Quiché, un groupe éthnique appartenant à la civilisation Maya qui occupait l’est de l’actuel Guatemala.

La création des univers mayas intégraient de nombreux dieux, des forces naturelles et des ancêtres et une succession de mondes précédents créés par Hunab Ku,undieu-créateur unique, invisible et suprême dont le nom signifie  » état d’être dieu » qui rétablit le monde après trois déluges qui se déversèrent de la bouche du serpent du ciel.

Le premier mondefut habité par des nains, les Sayam Uinicob, les « hommes experts » qui construisirent les anciennes cités dans une obscurité totale car le soleil n’avait pas encore été créé.

Mais lorsque le soleil se leva à la première aube du monde, les Saiyam Uinicob se changèrent en pierre. Ce monde fut détruit par la première grande inondation, haiyococab (« l’eau par-dessus la terre »).

Le deuxième mondefut créé par sept dieux ( Alom, Bitol, Gucamatz, Huracan, Qaholom, Tepeu, Tzacol) ; Ce monde était habité par les Dzolob (« Offenseurs »), une race mystérieuse, qui disparut lui aussi dans les flots d’une inondation sortie de la gueule du grand serpent céleste.

C’est au troisième mondeque Hunab Ku place les Bacabs, quatre frères, aux quatre coins de ce monde pour soutenir le ciel et crée le monde Maya.

Le monde Mayan’arriva qu’après la défaite des seigneurs des Cieux dominés par les seigneurs du Monde Souterrain encore appelé l’infra-monde : Xibalbá, un lieu terrifiant, demeure des démons et des Dieux de la mort, dominé par 2 principaux seigneurs Hun Camé et Vucub Camé.

Le monde Maya existe et le Popol Vuh commence ici :

« Au-dessus, sur Terre, tout était en suspens, tout était calme et silencieux; tout était immobile et sans mouvement, et l’étendue du ciel vide… Rien n’était debout; il n’y avait que de l’eau calme, la sérénité de l’océan, seul et tranquille… »

Deux  Héros-Jumeaux, Hun Hunahpu et Xbalanque, fils de Xpiyacoc (leur grand-père) et Xmucane (leur grand-mère), avaient pour destin de combattre et de vaincre Hun Camé et Vucub Camé.

Un jour que Hun Hunahpu et Xbalanque jouaient au jeu de balle, il firent tant de bruit qu’ils dérangèrent les Dieux de Xibalbá. Ces derniers défièrent les jumeaux à un concours et, trichant, les battirent, les sacrifièrent et enterrèrent leurs corps sous le terrain de jeu.

La tête de l’un de Hun Hunahpu, fut pendue à un arbre mort qui aussitôt se couvrit de feuilles, de fleurs et de fruits décrits comme des cabosses de cacao. De rage, les dieux interdirent formellement à quiconque d’aller voir cet arbre, mais, entendant parler de cet arbre très étrange, Xkik, fille de l’un des 12 seigneurs, désobéit et alla voir l’arbre.

A son approche, la tête de Hun Hunahpu lui crache dans la main, féconde la déesse et lui fit mettre au monde deux enfants : Hunahpu et Xbalanque, connus à leur tour sous le nom de Héros-Jumeaux.

Fin de la 1° partie – à suivre …..

les heros jumeaux

Les héros-jumeaux