Mythe, légende, histoire et savoir – n°2:


Par véronique Paré pour lahuun.com – Publié le 2020-04-23

En grandissant ces nouveaux héros-jumeaux devinrent comme leur père et leurs ancêtres des joueurs de balle. Les Dieux les ayant convoqués à nouveau à un concours de balle à Xibalbá dans un but de vengeance, les deux jumeaux mirent au point un ingénieux stratagème : Après avoir exécuté plusieurs numéros étonnants, Xbalanque décapita son frère Hunaphu puis lui redonna aussitôt sa première forme.

Enthousiasmés par ce tour, les Dieux supplièrent les frères de les sacrifier et de les ressusciter à leur tour.

Heureux d’accéder à ce désir, les Héros-Jumeaux commencèrent à démembrer les Dieux.

Mais à la fin, au lieu de les réscuciter, ils leur portèrent le coup de grâce en refusant de les ramener à leur état originel. C’est comme cela que Xbalanque et Hunahpu vinrent à bout définitivement des Dieux de Xibalbá.

Vainqueurs, Xbalanque et Hunahpu émergèrent de Xibalbá sous la forme du Soleil et de la Lune et s’élevèrent dans le ciel Maya ….

Après ce triomphe du Bien sur le Mal, la Terre fut enfin prête pour la création des êtres humains. Le moment étant venu, Tepeu (le Bien) et Gucumatz (le Mal) s’entretinrent: ils parlèrent, discutèrent délibérèrent et tombèrent d’accord pour unirent leurs mots et leurs pensées.

Après plusieurs tentatives, Tepeu et Gucumatz façonnèrent les hommes avec de la pâte de maïs blanc et jaune. Lorsque le soleil se leva sur le premier jour de cette création, les hommes étaient de chair. Intelligents, ils reconnaissaient leurs Créateurs et les adoraient, mais ils étaient trop bien informés ; les dieux décidèrent donc de troubler leur vision afin de les maintenir concentrés sur les événements quotidiens.

Ce troisième monde, celui des anciens Mayas, finirait lui aussi sous les eaux. Un quatrième mondeverrait alors le jour : il serait peuplé par un mélange de tous les habitants des mondes précédents. Lorsque le temps serait venu, ce quatrième monde périrait lui-aussi dans une inondation.

C’est ainsi que le Popohl Vuh, Bible des Mayas, définit la création du Monde Maya et notamment, la création du cacao qui tint une place très importante dans la vie des Mayas et ce pour notre plus grand bonheur …

Découvrir la seconde clef (lien à venir)