Déforestation : La Côte d’Ivoire perd 47 000 hectares de forêt en 2020!

Par Moctar FICOU pour VivAfrik.com – Publié le 24 février 2021  


La production de cacao est devenue un mal nécessaire pour la Côte d’Ivoire. En effet, le pays d’Afrique de l’ouest a perdu 47 000 hectares (116 000 acres) de forêt dans ses régions productrices de cacao en 2020. C’est ce qu’a révélé, jeudi 18 février 2021, le groupe environnemental américain Mighty Earth, malgré les promesses de l’industrie d’arrêter la déforestation.

Rappelons que la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao mais a perdu plus de 85% de son couvert forestier depuis 1960, principalement en raison de la culture du cacao, selon le gouvernement.

La zone déboisée l’année dernière a montré une certaine amélioration par rapport à 2015, alors qu’environ 60 000 hectares (148 000 acres) étaient détruits chaque année, a déclaré le groupe environnemental américain Mighty Earth, qui cartographie la déforestation sur la base de données satellitaires.

Les grandes entreprises de chocolat et les chefs de file de l’industrie, ainsi que les gouvernements de Côte d’Ivoire et du Ghana, se sont engagés en 2017 à éliminer la production et l’approvisionnement en cacao des forêts protégées et des parcs nationaux.

«Ils ont pris des engagements … mais aucun n’a été honoré tant en ce qui concerne le suivi que les investissements réalisés dans le secteur de la protection des forêts», a regretté le représentant de Mighty Earth pour l’Afrique de l’Ouest, Amourlaye Touré.

Le ministère des Eaux et Forêts de la Côte d’Ivoire estime qu’environ 20% à 30% de la production de cacao provient de zones classées.